Comment se passe un atelier philo ?

Adapté aux âges des enfants, la trame reste identique
• Les règles sont énoncées
  • On parle si l'on veut

  • On ne se moque pas

  • Respect de celui qui parle, on l'écoute et on attend son tour

  • On ne réagit pas à la parole de l'autre, même si l'on n'est pas d'accord

  • On ne raconte pas à l'extérieur du groupe la parole des autres (confidentialité base de la confiance pour oser parler)

  • Pratique de l'attention

De préférence nous nous installons en cercle.

Nous commençons toujours par un temps de pause silencieuse qui favorise la concentration. Quelques minutes (de 3 à 5 selon l'âge des enfants) je les invite à être attentifs à leur position dans l'instant, à leur état intérieur, à leur respiration. S'ils le veulent ils ferment les yeux quelques instants (un gong peut marquer le début et la fin, un sablier peut servir de repère pour le temps).

Nous échangeons ensuite sur leur ressenti.

  • Un support comme point de départ

Un album jeunesse, un conte...

En lien avec le thème choisi je lis un court texte qui oriente la discussion.
Parfois ce sera un album, dont la lecture sera entrecoupée de questions aux enfants pour vérifier leur compréhension.

Nous faisons ensemble un résumé de l'histoire.

Qu'en ont-ils compris ?
De quoi cela parle-t-il ?

Une photo, la reproduction d'une peinture, un film ... peuvent aussi être des points de départ 

ou parfois cela pourra aussi être juste un mot qui induira la réflexion philosophique.

  • On laisse une trace
  • Discussion philosophique

Puis vient le temps de la discussion philosophique.
Chaque enfant est invité à prendre la parole (en levant la main, ou bâton de parole qui circule).

Il n'y a pas d'obligation de parler, mais je sollicite toujours en fin d'atelier les enfants restés silencieux.

Une pensée ouverte se construit, chacun va au-delà de ce qui a déjà été dit.

Je soutiens la position philosophique en demandant aux enfants d'argumenter leur point de vue ; je reformule pour faire émerger les questions posées dans leurs réponses, invitant ainsi à aller de plus en plus loin dans l'élaboration commune de la question préalable et de ses multiples réponses.

Lorsque j'interviens sur plusieurs séances avec le même groupe d'enfants, ils ont leur cahier de philosophie. D'autres fois, dans le cas d'interventions ponctuelles, ils laisseront trace sur une feuille. 

Dessin ou écrit chaque enfant choisit ce qu'il souhaite noter de cet atelier : mots clefs, une parole dite ou entendue, le thème, un dessin. Cette production personnelle est emportée à la maison, support de discussion en famille.

 

Parfois le temps manque et l'atelier se termine juste par un petit temps de silence.

 

A l'école nous pouvons aussi faire une création collective qui sera affichée pour partager avec l'ensemble de l'école. Et peut-être donner envie à d'autres enseignants de tenter l'aventure.

Site créé (2017) et mis à jour par MarieDo BURGAUD 

Merci de citer vos sources si vous utilisez mes infos

Retrouvez-moi sur ma page FB les ateliers philo de Mariedo